Join us / Suivez-nous

Polar Horizons’ Newsletter

Get the latest on our polar adventures. Don’t wait! Subscribe today.

Infolettre d’Horizons Polaires

Recevez les dernières nouvelles à propos de nos aventures polaires. Inscrivez-vous aujourd’hui!

Categories / Catégories

Archives

Pérégrinations nordiques : le Nunavik vu par Robert Fréchette

Bonjour,

Lors d’une récente visite à Montréal, j’ai pris le temps de déambuler sur l’avenue du Mont-Royal pour voir l’exposition Pérégrinations nordiques mettant en vedette les paysages, les habitants et la faune du Nunavik. Le photographe, Robert Fréchette, aujourd’hui directeur général de l’Institut culturel Avataq, mais aussi fondateur de la première agence de photojournalisme indépendante du Québec, ex-directeur au développement des Parcs nationaux du Québec au Nunavik et ex-directeur du Parc national des Pingualuit, entre autres, a vécu une quinzaine d’années au Nunavik de 1994 à 2008.

Au travers de la cinquantaine de photos grand format étalées ici et là, soit sur l’avenue du Mont-Royal ou sur les coins des rues perpendiculaires, et ce entre les rues Fullum et de Bullion (séparées par près d’une trentaine de rues), il nous offre un portrait très intimiste de la vie des Inuits du Nunavik.

L’avenue du Mont-Royal étant très achalandée, j’ai été agréablement surprise de voir que beaucoup de passants prenaient le temps d’arrêter pour regarder les photos, lire les légendes, prendre des selfies, discuter du sujet de l’image, partager leurs connaissances et leurs expériences dans le Grand Nord…

Voici donc quelques images de l’exposition et de la vie urbaine qui l’entoure. En espérant que vous aussi aurez la chance, d’ici le 31 octobre 2016, de passer pour admirer les splendeurs des paysages du Grand Nord québécois, pour découvrir le quotidien d’une population que nous, gens du Sud, connaissons encore bien mal, et pour être surpris par les clins d’œil que la faune peut nous faire.

Bonne visite!
France Rivet

Introduction de l’exposition

Nous habitons un pays nordique, mais combien d’entre nous connaissent vraiment le Nord? Que dire du Nunavik qui constitue près de la moitié de la superficie du Québec? Combien de Québécois peuvent positionner Kujjuuaq sur une carte? Au-delà des clichés connait-on, ne serait-ce qu’un petit peu, la culture des Inuits du Québec?

Cette exposition est constituée de trois pratiques photographiques différentes. Les images soumises ont été captées sur une période de 20 ans. En effet, les circonstances de mon long séjour au Nunavik m’ont amené à faire de la photo aérienne, du photojournalisme documentaire et de la photo animalière. Il s’agit de photos d’amis et de différents sujets qui m’ont captivé au fil des ans. Évidemment, chacune de ces approches favorise un sujet : les habitants, le territoire et la faune arctique. La combinaison des trois présente le Nunavik d’une manière dynamique, comme un coin de pays fascinant, presque mythique, habité par une culture et un mode de vie parfois très différents, mais tantôt si semblables à ce que l’on vit au Sud.

Robert Fréchette 2016

Panneau d'introduction à la sortie de la station de métro Mont-Royal.

Panneaux à la sortie de la station de métro Mont-Royal.

 

img_1347-3

Famille admirant la photo du cratère de Pingualuit. À droite, une photo aérienne du fjord Nachvak au Labrador.

 

img_1351-3

Ces deux jeunes garçons marchaient d’un bon pas lorsque l’un d’eux s’est exclamé : «Mais, c’est donc bien beau! Il faut que je prenne une photo pour l’envoyer à ma mère!»

 

Panneaux au coin de la rue Fabre.

Panneaux au coin de la rue Fabre.

 

Tivi Etok

Quelle agréable surprise ce fut de reconnaître Tivi Etok, rencontré en juillet 2009 sur une croisière le long des côtes du Labrador. Tivi, via son interprète, avait livré un témoignage très émouvant des dures réalités de sa vie. Sa résilience s’est avérée être une belle leçon de vie. Je me souviens aussi de sa joie et de son rire lorsqu’à L’Anse-aux-Meadows il avait vu son tout premier cochon!

 

Deux passants discutant de la chasse à la baleine.

Deux passants discutant de la chasse à la baleine boréale devant le Parc Compagnons-de-Saint-Laurent.

 

Mère enlaçant son jeune fils au pied de la photo d'un jeune garçon au retour de la chasse à l'outarde.

Mère enlaçant son jeune fils au pied de la photo d’un jeune garçon au retour de la chasse à l’outarde.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>