Terre-Neuve et Labrador

La province canadienne de Terre-neuve et Labrador est une destination des plus fascinantes. Des gens accueillants, des paysages splendides et une histoire des plus diverses impliquant les sagas vikings, les pêcheurs et baleiniers basques du XVIIe siècle, les guerres entre la France et l'Angleterre des XVIIe et XIXe siècles, les missionnaires moraves, le démantèlement de centaines de villages de pêcheurs côtiers dans les années 1960, le moratoire sur la pêche des années 1990, ... Il y a tellement d'histoires à découvrir!

La partie septentrionale du Labrador étant un territoire inuit, vous trouverez d'autres photographies provenant du Labrador dans la série « Nunatsiavut ».

 

Retourner à la série: 
  • Au sud-ouest de la péninsule d'Avalon se trouve la réserve écologique du Cap St. Mary's où, chaque année, nichent plus de 24,000 fous de bassan. Un sentier de 1km permet de s'approcher des colonies et d'observer les oiseaux qui se trouvent à moins de 10 mètres.

  • Situé à l’extrême nord de l’île de Terre-Neuve, L'Anse-aux-Meadows est reconnu comme un site du patrimoine mondial de l’UNESCO dû au fait qu’il soit le seul site sur le continent nord-américain où des traces du peuple scandinave ont été retrouvées.

  • Le petit village de Red Bay est également le site d’un lieu historique national du Canada. En effet, de 1540 jusqu'au début des années 1600, Red Bay était une des plus importantes stations baleinières basques.

  • L'emplacement nommé Watering Cove de l'île Grady fut le site d'une usine baleinière opérée par la British-Norwegian Whaling Co. durant les années 1927 à 1930. Abandonnées depuis 1934, les immenses structures métalliques jonchent le sol témoin du passé de l'île.

  • Pendant plus de 200 ans, Battle Harbour fut le centre économique et social de tout le sud-est du Labrador. Il était une plaque tournante pour la pêche à la morue et au phoque.