Join us / Suivez-nous

Polar Horizons’ Newsletter

Get the latest on our polar adventures. Don’t wait! Subscribe today.

Infolettre d’Horizons Polaires

Recevez les dernières nouvelles à propos de nos aventures polaires. Inscrivez-vous aujourd’hui!

Categories / Catégories

Archives

Regards sur la faune arctique : agréable rencontre à la Maison de la culture de Pointe-aux-Trembles

[facebook_ilike]

English version of this post.

Dimanche dernier, dans le cadre de l’exposition Regards sur la faune arctique, j’ai eu le grand bonheur de partager quelques photos et extraits vidéos rapportés de divers voyages en Arctique. Près d’une quarantaine de personnes s’étaient rassemblées dans le café de la Maison de la culture de Pointe-aux-Trembles pour l’occasion.

Ensemble nous avons revécu plusieurs rencontres mémorables avec diverses espèces d’animaux vivant au-delà du 70e parallèle. Mammifères marins, mammifères terrestres et oiseaux étaient au rendez-vous. Les photographies provenaient plus spécifiquement des trois lieux suivants :

  • La baie de Cunningham sur l’île Somerset (Nunavut), reconnue pour les centaines de bélugas qui s’y regroupent en été. Ils viennent se frotter sur le fond rocailleux à l’embouchure de la rivière Cunningham afin d’aider à la mue de leur peau. Un spectacle saisissant!
  • L’archipel du Svalbard (aussi connu sous le nom de Spitzberg, sa plus grande île) situé à mi-chemin entre la Norvège et le Pôle Nord. Nous y avons croisé des troupeaux de morses curieux, des phoques barbus se prélassant au soleil, des rennes broutant tranquillement, des centaines de milliers de guillemots qui volaient au-dessus de nos têtes dans la plus grande cacophonie ainsi que des sternes arctiques prêtes à attaquer quiconque osaient s’approcher de leur nid. C’est aussi lors d’une journée de navigation qui nous a menés au 82e parallèle que nous avons pu apercevoir l’ours polaire dans son habitat préféré: la banquise.
  • la ville de Churchill au Manitoba, capitale du béluga en été et de l’ours polaire en automne. Plusieurs sont repartis avec le désir de se rendre à Churchill un jour pour vivre l’expérience mémorable de faire du kayak avec les bélugas. On comprend aussi mieux la réalité des habitants de Churchill qui ont dû s’adapter à la présence des ours polaires sur la terre près de 7 mois par année.

Après la présentation, une dame ayant habité pendant plusieurs années à Terre-Neuve m’a mentionné que, bien qu’il soit très rare de voir des ours polaires sur cette île, il est déjà arrivé que certains y soient débarqués après s’être laissés dériver sur un iceberg! Qu’ils sont chanceux! Une croisière gratuite le long des côtes du Labrador!

Merci à tous ceux et celles qui se sont déplacés et plus particulièrement aux enfants qui ont posés de nombreuses questions. Merci à Julie et à Marie-Claude de la Maison de la culture pour avoir organisé cette rencontre ainsi qu’aux Amis de la Culture de la Pointe pour avoir rendu l’événement possible.

Il n’est pas trop tard pour passer voir l’exposition. Elle est présentée jusqu’au dimanche 4 mars.
France Rivet

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>