Join us / Suivez-nous

Polar Horizons’ Newsletter

Get the latest on our polar adventures. Don’t wait! Subscribe today.

Infolettre d’Horizons Polaires

Recevez les dernières nouvelles à propos de nos aventures polaires. Inscrivez-vous aujourd’hui!

Categories / Catégories

Archives

Paris – avril 2015 – Lancement européen du livre et entrevues pour Ici Radio-Canada

(English version of this post)

Bonjour à tous,

Suite à la diffusion du reportage Exhibés comme bêtes de foire en Europe de Sylvain Desjardins, correspondant à Paris d’Ici Radio-Canada Première, je me suis dit qu’il était temps que je vous présente un sommaire de mon plus récent séjour à Paris.

Cette semaine passée à Paris, du 14 au 22 avril, faisait suite à une quinzaine de jours de recherche à Hambourg et Prague. Nous  reviendrons à cette recherche à une autre occasion. Pour l’instant, restons à Paris, là où a eu lieu le lancement européen du livre Sur les traces d’Abraham Ulrikab. Quel privilège ce fut de donner ma conférence dans un lieu aussi prestigieux que le Centre culturel canadien, face à l’Esplanade des Invalides, avec vue sur la tour Eiffel et… un rassemblement pour Raïf Badawi.

Tour Eiffel vue de la salle du Centre culturel canadien où a eu lieu ma conférence.

Tour Eiffel vue de la salle du Centre culturel canadien où a eu lieu la conférence.

La conférence, organisée en collaboration avec l’Espace culturel inuit, a réuni plus d’une soixantaine de personnes. Quel honneur de voir dans une même salle autant de personnes-clés qui ont contribué à la découverte des restes des Inuits ou d’artefacts qui leur sont associés, de photographies, ou de faits nous permettant aujourd’hui d’en connaître autant sur les événements qui se sont déroulés dans la Ville Lumière il y a 134 ans. Conservateurs, archivistes, bibliothécaires, historiens, anthropologues, collectionneurs et diplomates prenaient place auprès d’amis et d’autres personnes intéressées, ou intriguées, par le thème de la conférence.

Mille mercis à la photographe Dauriane Viard, passionnée de l’Arctique et de ses peuples, d’avoir pris l’initiative d’immortaliser l’événement. Dauriane étudie la photographie depuis plusieurs années et elle est actuellement occupée à monter un projet de reportage photographique qui devrait la mener au Groenland et au Svalbard, d’ici moins de 2 ans, pour photographier les ours polaires. On a déjà hâte de voir les photos qu’elle en rapportera. D’ici là, voici quelques-uns de ses clichés de la conférence du 15 avril:

Basse def 2_800px

Basse def 6_800px

Basse def 11_800px

Basse def 9_800px

Un public très attentionné et des questions plus que pertinentes.

Basse def 15_800px

Dommage que je n’ai pas pris de photo avec Sylvain Desjardins lors de notre entretien, mais le voici de dos 😉

Basse def 16_800px

Une dédicace pour Marine Vanlandeghem, étudiante à la maîtrise en archéologie environnementale de l’Arctique.

Grand merci également à Sylvie Teveny et Céline Espardellier, pour l’organisation de l’événement.

Le lendemain, je me suis rendue aux bureaux parisiens de Radio-Canada afin d’y rencontrer les correspondants radio et télé, Sylvain Desjardins et Jean-François Bélanger. Ce qui ne devait qu’être une réunion informelle s’est vite transformé en “faisons l’entrevue, ici et maintenant”! Alors que Jean-François et le caméraman Sergio Santos préparaient leur équipement, Sylvain et moi avons jasé une bonne quinzaine de minutes à micro ouvert. Cet enregistrement ainsi que celui de ma conférence ont servi au reportage diffusé lundi dernier. Ensuite, en compagnie des collègues de la télévision, je me suis rendue au Bois de Boulogne et au Jardin d’acclimatation où nous avons exploré les alentours de l’étang et de la grande pelouse, là où les huttes des Inuits avaient été installées.

Jean-François Bélanger and his cameran, Carlos, preparing for the interview at the Jardin d'acclimatation. Paris, April 2015.

Jean-François Bélanger et Sergio Santos préparent l’entrevue au Jardin d’acclimatation. Paris, avril 2015.

 

IMG_9220-2

Préparation de la caméra et vérification de l’éclairage avant que je prenne ma position pour l’entrevue dans le parc du Bois de Boulogne.

Ce reportage télé n’a pas encore été diffusé. Donc, surveillez Le Téléjournal de 18h00 au cours des semaines à venir. Le reportage devrait y être diffusé sur le réseau national.

Adjaçant au Jardin d’acclimatation, à quelques pas du lieu d’exhibition des Inuits, se trouve le tout nouveau musée d’art contemporain, la Fondation Louis Vuitton. L’édifice est vraiment remarquable et unique. Curieuse de voir la vue sur le Jardin d’acclimatation à partir des terrasses du musée, je m’y suis rendue par un beau dimanche après-midi en compagnie d’une amie. Des centaines d’autres Parisiens ayant eu la même idée, la file d’attente s’est avérée interminable.  Nous en avons donc profité pour simplement nous promener dans les sentiers du Jardin d’acclimatation. Nous avons eu le bonheur d’arriver comme débutait le concert d’un orchestre d’une centaine de jeunes provenant de toutes les régions de la France. Une très agréable surprise et un superbe décor avec le musée en arrière-plan.

Concert en plein air au Jardin d'acclimatation devant la Fondation Louis Vuitton.

Concert en plein air au Jardin d’acclimatation devant la Fondation Louis Vuitton.

À ma dernière journée à Paris, j’ai tenté ma chance que l’achalandage au musée soit moindre. Pari gagné! Des terrasses extérieures, j’ai pu apercevoir une partie de l’étang où les Inuits ont navigué avec leurs kayaks, et ce, à quelques pas à peine du bourdonnement de la vie du voisinage. La végétation, qui était déjà très dense en ce 21 avril, et les poutres de la structure du musée, empêchent de voir la grande pelouse, à la gauche de l’étang, là où les huttes des Inuits avaient été construites et qui aujourd’hui, a été convertie en terrain de jeux pour enfants.

L'étang du Jardin d'acclimatation vu des terrasses de la Fondation Vuitton.

L’étang du Jardin d’acclimatation vu des terrasses de la Fondation Louis Vuitton.

Les terrasses de la Fondation Vuitton et la végétation du Jardin d'acclimatation qui cachent la grande pelouse aujourd'hui, terrain de jeux pour enfants.

Les terrasses de la Fondation Louis Vuitton. La végétation du Jardin d’acclimatation cache la grande pelouse aujourd’hui, terrain de jeux pour enfants.

Au plaisir de vous en dire plus sur les informations recueillies lors de ce 4e voyage de recherche.

À bientôt!
France Rivet

1 comment to Paris – avril 2015 – Lancement européen du livre et entrevues pour Ici Radio-Canada

  • Pitro

    Félicitations pour ce beau reportage. On attend le prochain
    avec beaucoup d’intérêt. Par tes belles photos, tu nous montres un nouveau coin de Paris qui m’était inconnu.
    Musée Vuitton très original de l’extérieur.

    Que la poursuite de tes beaux projets te fasse rencontrer encore des gens sympathiques et que tu vives des expériences
    exceptionnelles.

    Merci de partager avec nous

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>